coup d'oeil

coup d'oeil

La chouette

Quel bonheur quand le bois se fait le complice du sculpteur. Ici, il présente des veines qui valorisent chaque coup de gouje; tout pour donner un surprenant réalisme au plumage de l'oiseau.

Pourtant, la pièce de bois n'était au départ qu'un bout de branche sans intérêt.Une belle leçon de philosophie en quelque sorte: il faut parfois aller voir ce que le "banal" a au fond du coeur.

 

(pensez à cliquer sur le photo pour l'agrandir)

 

 




3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres